La mort aux trousses !

TOP 14, le match du week-end :       Perpignan – Biarritz      25 - 6 

A voir les catalans et les biarrots se plaquer au sol, vendredi soir, on ne pouvait s’empêcher de penser à Cary Grant dans le célèbre film d’Alfred Hitchcock. C’est clair, les deux formations, qui se sont retrouvées on ne sait comment dans le champ des équipes reléguables, ont tout tenté pour échapper aux assauts d’une défaite qui pointait au dessus de leurs têtes.

En confiance au départ, elles attendaient beaucoup de ce match. Et pour patienter, elles auront patienté... avant qu’il ne se passe quelque chose. La domination, catalane en première mi-temps, était trop statique pour inquiéter les basques vigilants (9-6). Puis vint cette deuxième période où les attaques incessantes des perpignanais ont fini par user les biarrots qui ont plongé pour de bon quand leur défense si terne s’est faite exploser à deux reprises.

Perpignan peut relever la tête, le danger est derrière eux, à six points désormais, tandis qu’Il y a comme une odeur de cramé pour les basques dont la poisse leur colle toujours au cul (qu’ils n’ont pas), scotchés  à cette place de reléguable qu’ils occupent depuis le mois d’octobre maintenant.

Mais attention, messieurs les catalans, promenez-vous dans le bas (du classement) tant que le LOU n’y est pas car quand le LOU y sera (après son match en retard) il vous mangera !

Et il était attendu ce match entre le LOU et le Racing Métro, une aubaine pour les lyonnais face à la zizanie berbizesque de leurs adversaires dont ils n’ont pas su profiter pour grappiller des points précieux (22-33). A la dernière place et à un point du BO, ils devront donc patienter une semaine pour tenter de  repasser devant lors de leur match en retard, à domicile contre les brivistes qui luttent également pour leur maintien dans le TOP 14.

Ca va être chaud, d’autant que Brive a cédé sur son terrain la victoire à Castres (13-15), récoltant un point de bonus défensif insuffisant pour s’éloigner de la première place reléguable, à 4 points seulement.

Dans la même panade, aux basques des brivistes, Bayonne a su arracher un match nul heureux (22-22), à la toute dernière minute face à Clermont, incapable de concrétiser plus nettement sa domination.

Au dessus, plus près des portes du TOP 6, Agen et Bègles-Bordeaux n’ont pas su se défaire des deux monstres de jeu que sont Toulouse et Montpellier. Les bordelais à domicile ne sont pas passés loin de la victoire (26-30) et prennent un point de bonus défensif rageant mais prometteur. Quand aux agenais, ils ne pouvaient espérer qu’un miracle chez les toulousains mais il n’est pas venu (21-10).

Ce TOP 6 qui se fige dans le marbre du classement. Toulouse reprend 2 points sur Clermont, à 8 longueurs désormais avant le choc du 3 mars au stade Marcel Michelin. Derrière Toulon garde la distance avec son prédécesseur, toujours à 9 points, après son match nul arraché au Stade de France contre le Stade Français (19-19).

Les parisiens conservent leur 6ème place devant leurs voisins franciliens, tandis que Montpellier et Castres font de même avec, respectivement, leurs 5ème et 4ème place, grâce à leurs victoires sur le fil, se rapprochant un peu plus de la 3ème place, plus qu’à 4 points.

Tous les résultats officiels du week-end >>

 

Côté pronostics,

A 8 journées du dénouement, on ne voit pas comment Toulouse et Clermont peuvent quitter le haut du tableau. Le prochain rendez-vous entre nos deux leaders au stade Marcel Michelin sera déterminant pour les pronostiqueurs comme Mr Rougerie qui ont mis les jaunards devant les toulousains mais aussi pour les pronostiqueurs comme Spiderman qui ont misé sur les toulonnais devants les clermontois.

Seule Bridget avec les parisiens à la deuxième place se voit pénalisée quant à ses chances de remporter ce jeu.

Pour le reste, tout est encore possible pour le TOP 6 et les deux places reléguables tant le championnat est serré à chaque journée !

Le classement n’a pas bougé d’un iota, vous l’avez compris, pour le plus grand plaisir du couple de tête : The Marvellous Driver et la Fermière !

A suivre, la 19ème journée dans deux semaines… avec les deux chocs dans le top 6, Clermont-Toulouse et Toulon-Montpellier alors que l’équipe de France jouera son match en retard contre l’Irlande le même week-end, créant un nouveau doublon qui pourrait faire reporter certains matches à la demande des clubs amputés de leurs internationaux.

Ce sera sans doute le cas de ce match capital pour le maintien entre Biarritz et Bordeaux !

Le classement du ju de pronostics du TOP 14 >>

 

En attendant, la semaine prochaine…

Place au troisième week-end des VI nations avec le déplacement dimanche de l’équipe de France en Ecosse, toujours en course pour le grand chelem.

Il ne faudra surtout pas rater ce gros match à Twickenham, samedi en fin d’après midi, entre l’Angleterre et le Pays de Galles, une affiche des plus alléchantes avant le France-Irlande reporté le dimanche suivant !

Sans oublier un Irlande-Italie prometteur en ouverture de cette troisième journée !

Alors à samedi prochain sans faute !

A noter également les deux matches en retard, vendredi, Agen - Castres et LOU Brive !