Parce que Toulon !

Clermont – Toulon     12 – 15                   

Aaaarrrrrgggghhhh !!!

Non, ce n’est pas leur terrible cri de guerre !

Aaaarrrrrgggghhhh !!!

Parce que Toulon… BOUH !

Parce que Toulon… ARGH !

Parce que Toulon bouuuh ! … ils ont eu les jaunaaards !

Ah ! Qu’ils sont terribles ces guerriers du Pilou Pilou. Ils ont descendu la montagne de son piédestal pour aller vers la mère des finales, celle qui a engendré le Brennus. Avec un jeu échevelé, plaquant, grattant, tout azimut, à l’ombre du grand canonnier blanc, sir Wilkinson, filous, filous ! … les toulonnais ont tout mis en œuvre pour éteindre le volcan auvergnat.

Aaaarrrrrgggghhhh !!!

Les jaunes se sont fait avoir comme des bleus face à une équipe dont le jeu consiste à empêcher son adversaire de mettre en place le sien. Un match pourri, ce dimanche après midi au Stadium de Toulouse !

Les jaunards ont joué et mis la pression durant les dix premières minutes et puis plus rien. Nervosité, maladresses, mauvais choix, une charnière pas très décisive et une indiscipline qui s’est payée cash par un Wilkinson à 100%. Bien sûr les rouge et noir ont bien défendu et su contre-attaquer sur leurs temps forts. Mais ils n’ont pas proposé grand-chose ce qui est encore plus frustrant quand on voit les clermontois se faire dessus tout en insistant à envoyer du jeu alors que le ciel, lui, envoyait des trombes d’eau en seconde période.

Seulement avec une pluie d’en-avants et des fautes à répétition, les clermontois n’ont pas su adapter leur jeu à leur adversaire et aux conditions météo. Si à cela on ajoute l’hésitation de l’arbitre à pénaliser un Armitage de tous les combats illégaux, au plaquage et au grattage et qui s’en tire à chaque fois, difficile de remonter même trois petits points.

Je ne m’en prendrai même pas à ce pauvre Skrela qui, ayant remplacé un Broke James, pourtant inspiré sur cette deuxième mi-temps, fait le choix d’une chandelle à deux minutes du terme, mettant ses coéquipiers hors jeu et offrant trois points à Wilkinson. Alors que les jaune et bleu venaient tout juste d’égaliser, les toulonnais n’en demandaient pas tant.

Il ne s’agissait plus dans ce match de s’en remettre à la botte de Para qui à la sirène avait l’occasion d’offrir une prolongation à son équipe. Trop court ! … A l’image des intentions de toute une équipe qui avait largement le talent et les forces de venir à bout de ce XV varois, certes courageux et appliqué dans sa défense et au pied, mais complètement dépassé en mêlée et en touche. Quant à développer du jeu, il semble que Bernard Laporte n’en fasse décidément pas sa priorité.

Souhaitons qu’en finale, cela suffira pour venir à bout de leur rêve… vingt ans après !

 

Toulouse – Castres    24 – 15                      

La veille au soir, Toulouse sortait tout heureux vainqueur d’un Castres qui a bouffé la feuille de sa demi-finale. Comme dans le match précédent, pas un seul essai alors que les castrais en avaient un tout fait au bout des doigts et au pied des poteaux. Manque de lucidité et le ballon est perdu on ne sait comment, sur un sauvetage de Vincent Clerc.

A ces 7 points envolés, il faut rajouter les 12 au pied manqués par leurs buteurs. Sans parler des choix de pénalité alors qu’ils étaient à 15 contre 13 dans les 22 toulousains. Du gâchis !

Les toulousains, eux, n’ont pas failli sous la botte de Mc Allister qui a engrangé 18 points à lui tout seul. Une demie tout aussi décevante que la précédente… Décidément cette phase finale n’est pas à la hauteur du niveau du top 14. Même les deux grands européens ne sont pas parvenus pas à imposer du jeu.

Au final, Toulouse défendra son titre au Stade de France face à Toulon… Mais avec quel visage ?

Tous les résultats officiels du week-end >>

 

Côté pronostics,

The Marvellous Driver est d’ores et déjà le vainqueur de notre jeu grâce à la qualification des toulonnais en finale. Bravo !

Le podium est également figé, quelle que soit l’issue de la finale, Spiderman et La fermière le complétant dans cet ordre.

Il en est de même pour la dernière place qui revient de droit à Veronika. Quant au podium de la loose, il ajoutera Bridget et Mr Rougerie !

Le classement du jeu de pronostics du TOP 14 >>

 

  • Rendez-vous samedi prochain 18h pour le dernier round de la saison !