La petite faim du champion !

TOP 14... 16è journée,     Toulouse – Biarritz     19 – 14

A jeun de réussite dimanche dernier chez les anglais de Leicester, notamment au pied avec Beauxis et McAlister défaillants, les toulousains avaient faim de ballon ce vendredi soir en recevant un autre recalé de la H Cup, Biarritz.

A commencer par Beauxis, à la botte irréprochable, assurant une entame parfaite de son équipe qui a inscrit le premier essai par l’incontournable Picamoles sur un groupé pénétrant qui n’a laissé aucune chance à la défense biarrote.

Mais les basques avaient aussi besoin de se racheter et ils comptaient bien démontrer aux hauts-garonnais qu’ils n’étaient pas venus sur leur pelouse pour faire de la figuration.

Peyrelongue au pied puis à la finition après une course effrénée de Lesgourges a permis aux basques de coller au champion. 13-8 à la mi-temps.

Le match s’est resserré en seconde période, les locaux retrouvant leurs travers ou leur niveau de jeu approximatif permettant aux biarrots d’y croire en quelques actions fulgurantes, à deux doigts de l’essai. Peyrelongue puis Yachvili, entré à l’heure de jeu, ont scoré chacun leur tour au pied pour récompenser les efforts des leurs et répondre à Beauxis puis McAlister le remplaçant.

Mais la fin de match n’a été que leurres de part et d’autre nous laissant pour le coup sur notre faim, comme un avant-goût de ce qui nous attend dans le Challenge Européen dont le tenant en titre n’est autre que Biarritz et le petit nouveau, Toulouse, dont c’est la première apparition, prêt à se faire bizuter chez les catalans en quarts de finale.

On a hâte de ne pas voir ça !

 

En bref…

Clermont, quant-à lui, n’a pas su faire valoir à Aimé-Giral son nouveau statut de grand favori pour la phase finale de la H Cup. Perpignan a déjoué la stratégie clermontoise dans une seconde période très appliquée et a remporté un match précieux pour aller titiller les prétendants au TOP 6 (26-19). Bravo !

Les toulousains reviennent donc à hauteur des jaunards qui ont néanmoins réussi à sauver le point de bonus défensif.

Devant, Toulon continue sa course seul en tête, après sa victoire timide contre la lanterne rouge, Mont-de-Marsan, qui ramène même de Mayol le point de bonus de son courage (15-9).

La veille, Castres chutait à Bayonne (12-22) laissant Montpellier passer devant après son succès étriqué à Agen (13-9).

La surprise est venue de Paris qui a fait tomber Grenoble de son piédestal à Charletty, sévèrement même (35-6), un bonus offensif qui remet les parisiens sur les bons rails pour rejoindre le peloton des concurrents aux barrages auquel le voisin du Racing-Métro s’est immiscé après sa belle victoire à Bordeaux (15-22).

Ils sont désormais quatre avec Biarritz, Perpignan, Paris et le Racing-Métro à mettre la pression sur Grenoble désormais à la portée d’une victoire. De bon augure pour le suspense du championnat !

En fond de classement rien ne bouge puisque chacun, Bordeaux, Agen et même Mont-de-Marsan, a pris un point de bonus défensif.

Tout va mal décidément pour le trio aquitain !

Tous les résultats officiels du week-end >>

 

La semaine prochaine…

Place au tournoi des VI nations pour une aventure passionnante des bleus qui auront à cœur de laver un affront à Rome, se mesurer au tenant du titre à Paris, défier les tombeurs des Blacks à Twickenham, mettre un terme à la balade irlandaise à Dublin et se frotter enfin au XV du Chardon pour rafler, qui sait, un grand Chelem au Stade de France.

Au programme de cette première journée, samedi 2 février :

  • Pays de Galles – Irlande à 14h30, un premier test pour le tenant du titre,
  • Angleterre – Ecosse à 17h, faire bonne impression.

Dimanche, enfin :

  • Italie – France  16h, ne pas se rater, cette fois !

Pendant ce temps-là, les non sélectionnés seront en vacances... Pas de doublon en TOP 14 et c’est tant mieux !