Trêve de plaisanterie !

TOP 14... 4ème journée,                  Clermont – Bordeaux     26 – 26

Clermont Bordeaux 2015

Monsieur Charabas ne rigole pas !

Avant de laisser partir ses élèves en vacances, il a tapé sur les doigts du premier de la classe.

Bien fait ! A vouloir faire son intéressant face au cancre bordelais à qui tous promettaient une correction marquée au feutre rouge, le leader du TOP 14 l’a appris à ses dépens.

Dès son entrée en classe, le XV clermontois a répondu de travers et a encaissé un premier blâme par Marco Tauleigne avant de bafouiller sa leçon toute la première période, comme s’il le faisait exprès. Jouant sur une jambe et dansant la carmagnole sans culot au son du canon bordelais, il se fait à nouveau corriger par Baptiste Serin puis Nans Ducuing.

Trois essais à zéro à la pause, le surdoué auvergnat est rappelé à l’ordre au score (20-9 ) et se remet au travail pour refaire son retard et espérer un 19 sur 20 à défaut de la note parfaite promise.

Car au stade Marcel-Michelin, plus personne n’a envie de rire… jaune.

C’est Aurélien Rougerie le premier qui monte au créneau et inscrit au tableau un essai plein de détermination. Sollicité à son tour, Nick Abendanon récite avec brio son rugby-toupie pour le deuxième essai qui, avec la transformation de Patricio Fernandez, permet de remettre les deux équipes sur un pied d’égalité.

Quand l’ouvreur local fait enfin passer les siens devant par une pénalité bien ajustée, on se dit que le bon élève va s’en sortir les doigts dans le nez. Mais c’était sans compter Pierre Bernard qui égalise à son tour et surtout monsieur Charabas qui n’apprécie guère les manières des Jaunards. Ce serait trop facile !

On joue au con et on voudrait 4 bons points en plus pour une belle image avant la trêve.

Alors lui aussi va jouer au con, monsieur Charabas, refusant coup sur coup en fin de match, un dernier essai et une pénalité de la gagne aux clermontois, pour des points de détail qui feront enrager le parent d’élève Azéma, demandant la tête du maître de la rencontre, dès le lendemain.

Les Bordelais, eux, se contenteront de ces deux points bienvenus avant la trêve et bien mérités surtout, laissant le premier de la classe bouder avec son 17 sur 20.

Merci maître Charabas ! … Parfois les sales gosses méritent bien une leçon.

 

En bref…

Une Section pâlotte.

Pau – Toulouse    9-6

Je ne sais pas si c’est dû à la fameuse Honhada entonnée en début de match, mais pour sûr, tous semblaient endormis pendant cette rencontre, au stade du Hameau ce dimanche.

Trente minutes pour voir enfin les trois premiers points palois, une heure pour ceux des visiteurs. Un seul essai à se mettre sous la dent, toulousain, mais refusé pour un en-avant. Une victoire au final poussive des locaux qui ont baladé leurs adversaires dans un faux rythme et sous un faux hymne irlandais.

« Honha section nous sommes là ! … rrrron ! … cette chanson rien que pour toi… pschiii ! »

Pau sort de la zone rouge quand Toulouse avec son bonus défensif descend à la troisième place.

Montpellier – Stade Français    44-20

Car les Montpelliérains n’ont pas lésiné, eux, sur leur implication et leur volonté de rester en haut du classement.

Les Parisiens l’ont appris à leurs dépens, laminés, inexistants face à la furie héraultaise.

6 essais, un bonus offensif et une belle deuxième place pour les coéquipiers de François Trinh-Duc quand ceux de Jules Plisson dégringolent à la dernière.

Racing 92 – Grenoble   23-14

Que c’est laborieux encore pour ces Racingmen qui gagnent pourtant et complètent le carré de tête, à contre-pied du jeu qu’ils insufflent.

Mais c’est bien là l’essentiel juste avant la trêve quand on sait que le duo Travers-Labit pourra compter sur le retour de ses internationaux fin octobre.

Toulon – La Rochelle   45-24

A Mayol, les Toulonnais avaient plus à cœur de répondre à RTL qu’à des Rochelais entreprenants sur le terrain.

En une demi-heure, les visiteurs avaient pris le dessus avant de se relâcher complètement et de tendre aux champions d’Europe le bâton pour se faire battre. Trois cadeaux et trois essais qui font mal juste avant la pause. Dramatique pour leur coach, Patrice Collazo !

Après, forcément c’est compliqué de courir après le score, surtout quand les Varois retrouvent la confiance. Les locaux en profitent pour décrocher un bonus offensif et accrocher enfin le wagon du TOP 6.

Castres – Oyonnax     35-26

Les hommes de Urios ont maîtrisé leur affrontement face aux anciens joueurs du coach, assurant une victoire logique mais éprouvante.

Car les Oyomen, comme on les connaît, n’ont jamais lâché la partie et ont obligé leurs adversaires à s’employer pour inscrire plus d’essais qu’eux.

C’est ce qu’on appelle du bon rugby !

Brive – Agen   18-12

Un match brouillon qui profitent aux Brivistes bien plus réalistes que leurs adversaires qui ont gâché un nombre incalculable de munitions, surtout en première période.

Trop de fautes de mains, un manque d’application criant qui ne récompense pas les efforts et les belles initiatives de ces vaillants agenais.

Frustrant, rageant pour Agen qui reste en zone relégable quand Brive s’en éloigne logiquement.

Tous les résultats officiels du week-end >>

 

La semaine prochaine…

Le TOP 14 s’éclipse pour un mois…

Place au ciel étoilé de la Coupe du monde !

Qui décrochera la huitième étoile ?

Un doublé des anglais pour faire comme les trois nations de l’hémisphère sud titrées ?

Un premier triplé des All Blacks ou des Wallabies, grands favoris ?

Ou bien une première pour le XV du Trèfle, double champion d’Europe ?

A moins que nos Coqs tricolores... On peut toujours rêver.

 

Voici le programme du week-end prochain, avec en ouverture vendredi 18 septembre :

  • Angleterre – Fidji (A), à 21h (TF1) : spectacle garanti.

Samedi 19 septembre :

  • Tonga – Géorgie (C), à 13h (C+) : opposition de styles,
  • Irlande – Canada (D), à 15h30 (C+) : en démonstration de force,
  • Afrique du Sud – Japon (B), à 17h45 (C+ sport) : en amuse-bouche.
  • France – Italie (D), à 21h (TF1) : l’heure de vérité.

Dimanche 20 septembre :

  • Samoa – Etats-Unis (B), à 13h (C+ sport) : qui derrière les Springboks ?
  • Pays de Galles – Uruguay (A), à 15h30 (C+ sport) : en une bouchée.
  • Nouvelle-Zélande – Argentine (C), à 17h45 (TF1) : pour la première place.