L'Auvergnat, cette chanson elle est pour toi !

Deux supporters parisiens se prêtent au jeu

De cette parodie

Histoire de forcer le destin des Jaune et Bleu

Aux portes du paradis

Stéph et Pierre, chanteurs vedettes au "Petit Bistrot" de Montereau (77)
reprennent la parodie écrite par moi-même sur la chanson de Brassens.

 

Vous aussi, reprenez en choeur cette parodie !

Partout en France, dans votre voiture, le métro, le tram, la rue ou dans votre salle de bain

Accompagnés de bandas, d'instrumentistes de passage ou même sans musiciens

Comme un hymne que l'on entonnera jusqu'au Stade de France

Et qui conduira les Jaunards au sacre éternel.

Parce que quoi, il n'est pas question d'attendre cent ans. C'est clair !

 

Il est à toi d'être champion

Toi l’Auvergnat qui sans façon

N’as pu toucher ce bout de bois

Dans ta vie qu’u-ne seu-le fois

 

Toi dont le jeu flambait pourtant

À chaque finale approchant 

Tous les clubs mieux intentionnés

Te refermaient la porte au nez

 

 Ce n’est pas rien un titre en soi

Car il récompense tes efforts

Et dans nos âmes il brûle encore

À la manière d’un feu de joie.

 

Toi l’Auvergnat quand tu l’auras 

Ce bouclier à bout de bras

Qu’il te conduise à travers ciel

Au sacre éternel...

                                                                     ©Lesbrevesdovalie.com

 

Petit bêtisier de nos improvisations

Clermontois de coeur et Parisien d'adoption, je me suis joint à mon ami Pierre pour une version acoustique sympathique ... presque parfaite.

En espérant que la fin ne sera pas prémonitoire pour celui que l'on voudrait laisser cloué sur sa croix de "perdant éternel" ;-) 

Allez Clermont ! Il est à toi d'être champion.

Rendez-vous dimanche au Stade de France à 20h45 (Clermont-Toulon, finale du TOP 14)