Bref !

CHAMPIONS CUP... 2ème journée    

Mission accomplie pour les Toulousains !

Encore privé de rugby tout le week-end, cause showcase à Clermont-Ferrand et salon du livre à Cournon d’Auvergne, pour voir si je n’étais pas un peu l’écrivain-harmoniciste du 21è siècle (apparemment mon show a fait sortir l’Allier de son cours tranquille après une fine pluie de dédicaces), je découvre ce dimanche les résultats. 

Je ne vais donc pas vous faire une revue de presse, et encore moins me la raconter sur le retour en farce des Jaunards,

mais, humblement et avec de profonds regrets, vous commenter les résultats de cette deuxième journée en bref.

Poule 5             Toulouse (1) – Connacht (3)                32 – 17
                         Montpellier
(2) – Gloucester (4)       30 – 27

Il pleut il pleut des essais

Toulouse a su apparemment s’adapter aux conditions météorologiques irlandaises pour inscrire quatre essais au Connacht, non sans mal, deux par période, Bézy puis Huget d’abord, Kaino et Akhi enfin, le dernier à la dernière minute pour un bonus offensif qui propulse le champion de France en tête du groupe.

Derrière, Montpellier tente de s’accrocher avec une première victoire, dans la douleur et sans bonus, avec un carton rouge en prime pour J. Du Plessis. Gloucester arrache même un point de bonus défensif qui n’est pas pour arranger les affaires déjà compliquées du MHR. Mais rien ne semble encore perdu pour les Héraultais.

Poule 4            Munster (2) – Racing 92 (1)           21 – 21
                      Saracens (3) – Ospreys (4)               44 – 3

Exploit, épisode 2

Après la victoire écrasante face au champion en titre, les Racingmen ont récidivé à Thomond Park en arrachant un excellent nul qui les hisse en tête de poule avec les cartes en mains désormais pour une qualification en quarts. Et pourtant ce groupe leur promettait l’enfer.

Russel, Thomas puis Imhoff ont conclu tour à tour la domination de leur équipe dans l’heure de jeu, à deux doigts d’une victoire bonifiée dans la forteresse de Limerick.

Dans l’autre match, les Saracens se sont défoulés sur les Gallois pour laver la honte de la semaine passée. Est-ce que ce sera suffisant ? J’espère que non.

Poule 3             Ulster (1) – Clermont (2)          18 – 13
                       Harlequins (3) – Bath (4)            15 – 9

Plus il pleut, moins ça mouille…

Les Jaunards n’ont pas semblé entrer dans ce match laissant la pluie filer avec la balle à chacune de leurs occasions en la leur chipant des mains. Bref, comme d’hab’, quand l’Auvergnat ne veut pas, il ne veut pas. Le problème, c’est que c’est un peu trop souvent.

L’arbitre leur accordera un essai de pénalité en seconde période, histoire d’arracher un point de bonus défensif qui devrait leur sourire au bout du compte. Mais quelle plaie le jeu auvergnat à l’extérieur cette saison !

Dans l’autre match anglo-anglais, les Harlequins se sont relancés, enterrant Bath pour le reste de la compétition.

Poule 2             Sale (2) – La Rochelle (4)              25 – 15
                       Exeter (1) – Glasgow (3)                 34 – 18

Le doigt dans l’œil

Autant dire que c’est terminé pour les Rochelais à zéro point après deux journées. Encore indisciplinés à souhait, et sanctionné à juste titre d’un carton rouge contre Bougarit pour un doigt dans l’œil (on n’a pas vu ça depuis les années 70).

Est-ce bien la peine que je lise le fil du match ? Non.

Exeter continue de cartonner et de faire la course en tête dans cette poule.

Poule 1             Lyon (4) – Leinster (1)                    6 – 13
                       Trévise (3) – Northampton (2)         32 – 35

Oui, mais non

Le Lou ne pouvait pas espérer grand chose face à l’ogre irlandais, même si les Lyonnais n’ont jamais vraiment décroché, décrochant même un point de bonus défensif après une pauvre deuxième pénalité de Wisniewski. Difficile de croire qu’ils sortiront de ce groupe. Reste les Italiens, et encore !

Car dans l’autre rencontre, Trévise a donné du fil a retordre à Northampton qui s’en est sorti d’une courte tête, et avec le bonus, permettant au club anglais de partager la première place avec le Leinster.

 (entre parenthèses, le rang du nouveau classement après cette journée)

Tous les résultats officiels du week-end >>

 

En ce qui concerne la Challenge Cupvous trouverez également tous les résultats sur le site officiel de l’EPCR.

Toulon s’envole quand Bordeaux arrache un bon nul à Édimbourg.

Castres et Pau se sont brillamment relancé à la maison quand Paris l’a fait sur le fil chez les Zèbre.

Brive sombre à domicile face à Bristol quand Bayonne et Agen s’inclinent pour la seconde fois, comme un adieu à la qualification.

 

La semaine prochaine…

Retour au vrai TOP 14 !

La 10ème journée met le carré de tête à l’épreuve d’une tête au carrée par le retour en force des grosses écuries. Toulouse et Montpellier devraient faire leur entrée dans le TOP 6, au détriment de Bayonne et, soit Toulon, soit Pau. Tandis que Lyon et Bordeaux peuvent garder la tête sereine avec une bonne longueur d’avance.

Au programme* le samedi 30 novembre :

         Racing 92 – Bordeaux, à 15h30 

         Clermont – Agen, à 18h 

         La Rochelle – Castres, à 18h 

         Pau – Toulon, à 18h 

         Montpellier – Lyon, à 20h45 

Puis dimanche 1er décembre :

         Brive – Stade Français, à 12h30 

         Toulouse – Bayonne, à 16h50

(*) Tous les matches sont retransmis par les chaînes de Canal+

 

Du côté du TOP 16 féminin

À suivre le programme de la prochaine journée : >> site FFR : competitions-elite-1-feminine