La reprise au stade des tests

Le TOP 14 filerait-il un mauvais coton... tige ?

Un stade de rugby tel un mirage...

À une semaine de la reprise du championnat, les clubs ont de quoi se gratter la tête avec les nouvelles mesures anti-covid et les règles qui en découlent.

Un cas positif à la Covid et le match amical est annulé, trois l’officiel reporté.

Ainsi ce week-end, Lyonnais, Parisiens, Rochelais, Agenais, Toulousains et Girondins ont brandi leurs tests négatifs pour rester confinés à la maison à regarder le Tour de France devant leurs postes de télévision plutôt que de se tester sur un terrain de rugby.

Ça promet ! De quoi donner des idées aux fins stratèges du TOP 14 durant cette saison qui s’annonce déjà compliquée avec un calendrier surchargé.

Par exemple, en cas de doublon, pour un club en manque d’effectif, identifier trois cas positifs à la Covid suffirait à reporter le match. Pas mal pour un Toulousain !

Autre exemple, pour un club en manque de points, envoyer de jeunes call girls asymptomatiques dans la chambre de joueurs peut permettre à terme d’affaiblir une équipe concurrente pour l'accès au TOP 6 ou le maintien, en lui cumulant des reports injouables... Vous en pensez quoi Rochelais et Agenais, hein ?

Bon d’accord, c’est tiré par les cheveux, mais vous m’avez compris.

Si vous espérez voir l'intégralité des rencontres sur les terrains cet automne, vous vous fourrez le doigt dans l’œil, dans l’emmêlé des règles et des mesures changeantes, on n’a pas fini de voir les matches se faire enfiler par des cotons tiges, à coups de reports et au risque de forfaits ou de nouveau confinement avant Noël.

La semaine prochaine, les clubs sont censés reprendre un championnat après une préparation optimale. Pourtant, l’ambiance est à l’incertitude permanente avec des cas positifs quasi quotidiens, comme une épée de Damoclès au dessus de la tête à chaque entraînement.

Les joueurs seront-ils prêts, le jeu au niveau, le spectacle au rendez-vous ?

Je suis aussi impatient que sceptique, mais mon optimisme l'emporte et je veux rêver que les Kotaro Matsushima (Clermont), Kurtley Beale (Racing 92), Cobus Reinach (Montpellier), Ben Lam (Bordeaux), Marcos Kremer (Paris), Will Skelton (La Rochelle), Colby Fainga’a (Lyon) et autres recrues de renom nous émerveilleront dès cette première journée.

On croise les doigts, en évitant l'oeil... et ça devrait le faire !

 

Les matches tests...

Ce week-end                                              

  • Pau – Castres                            12-14
  • Brive – Racing 92                      19-31
  • Toulon rougeToulon noir            7-14             (suite forfait Stade Français covid)
  • Clermont jaune – Clermont bleu   42-14             (suite forfait Lyon covid)
  • La Rochelle – Agen                      annulé           (un joueur covid dans chaque équipe)
  • Toulouse – Montpellier                 annulé           (un joueur toulousain covid)
  • Bordeaux – Bayonne                    annulé           (un membre du staff girondin covid)

Celui d’avant

  • Toulon – Provence                   47-5
  • Montpellier – Aurillac              19-13
  • Biarritz – Pau                            5-7
  • Lyon – Racing 92                    26-35
  • La Rochelle – Toulouse             0-38
  • Bordeaux – Clermont              27-13
  • Montpellier – Aurillac             19-13

Celui du 15 août

  • Béziers – Toulouse                21-43
  • Toulon – Grenoble                  38-38
  • Agen – Castres                      5-7
  • Brive – Valence                     36-12
  • Biarritz – Bordeaux               12-48
  • Bayonne – Pau                      19-33

 

La semaine prochaine…

Le TOP 14 se risque…

La première journée nourrit les espoirs de tout les passionnés de rugby, en manque de jeu depuis six mois. C’est long !

Et même si les stades seront au tiers plein, mesures de préventions obligent (je vous épargne ce que j’en pense), on veut croire, derrière les masques, que le plaisir et le spectacle prendront le dessus sur les risques sanitaires.

Bonne reprise à tous !

 

Au programme* dès le vendredi 4 septembre :

         Montpellier – Pau, à 20h45

         Stade Français – Bordeaux, à 20h45

Puis samedi 5 septembre :

         La Rochelle – Toulon, à 15h15

         Lyon – Racing 92, à 18h

         Agen – Castres, à 18h

Enfin, dimanche 6 septembre :

         Brive – Bayonne, à 20h45

         Clermont – Toulouse, à 21h

 (*) Tous les matches sont retransmis par les chaînes de Canal+

 

Du côté du TOP 16 féminin, on reprend aussi le 5 septembre

avec une nouvelle formule à 4 poules de 4 équipes, soit un championnat avec seulement 6 journées (jusqu’à décembre) avant les phases finales en mai>> site FFR : competitions-elite-1-feminine