Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
  • Revivez ici les grands moments du rugby à XV... avec les fameuses "Brèves d'Ovalie" d'Antonio ! Retrouvez ici tous les résultats du TOP 14 à la CHAMPIONS CUP... en passant par le Tournoi des VI Nations et la Coupe du monde, bien sûr !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
42 abonnés
Le match de rugby arbitré par Dédé

Jeu 5-3-Double (LOGO-X)
                  C'est quoi ce jeu ?

TOP 7 - Le jeu de pronos du TOP 14 !
Le Café de la Page blanche

Bandeau le café de la page blanche v12

Visiteurs
Depuis la création 44 705
20 mars 2022

Les brèves d'Ovalie - Edition n°470

Le jour de gloire est enfin arrivé !

VI NATIONS... 5è journée                      France – Angleterre     25 – 13

Fiers comme nos Coqs...

MERCI MERCI MERCI !

Reprenez avec moi tous en chœur :

ALLONS ENFANTS DE L’OVALIE !

LE JOUR DE GLOIRE EST ARRIVÉ

APRÈS 12 ANS DE PÉNURIE

L’ÉTENDARD DU GRAND CHELEM EST LEVÉ

L’ÉTENDARD DU GRAND CHELEM EST LEVÉ

ENTENDEZ-VOUS LE STADE DE FRANCE

EXALTER NOS FÉROCES SOLDATS

QUI TIENNENT ENFIN DANS LEURS BRAS

LE TROPHÉE DE LA DÉLIVRANCE !

AUX LARMES OVALIENS !

LÂCHEZ VOS ÉMOTIONS

PLEURONS PLEURONS

QUE CETTE JOIE PURE ABREUVE NOS MAISONS !

Wouah ! Putain que ça fait du bien, une bonne nouvelle, enfin! en ces périodes de troubles.

MERCI MERCI MERCI !

Quoi, le match ?

On vient de réaliser un exploit monumental ! Et en battant les Rosbifs, dans un Crunch qui restera dans les mémoires.

Non pas parce qu’on les a défoncés en mêlée fermée (merci Atonio), ni parce que notre défense n’a pas cédé d’un pouce (à part ce petit doigt d’inattention, au retour des vestiaires), ni parce que Jaminet, Fickou, Cros et notre capitaine, extraordinairement exemplaire, ont marqué au fer la défense anglaise et au savoir-faire les points qu’il fallait, non !

Ce Crunch restera historique parce qu’il marque le dixième Grand Chelem du XV de France, mais aussi et surtout le début d’une nouvelle ère du Rugby français, avec un grand R... un air de déjà vu par le passé, où les pères Penaud et Ntamack réalisaient déjà le même exploit après dix ans de disette, en 1997.

L’année suivante, nos Bleus récidivaient. C’est tout ce qu’on lui souhaite à cette génération dorée, époustouflante de talent et qui n’a pas fini de nous faire rêver…

Comme il y a douze ans, à un an d’un titre mondial…

Mais, cette fois, nous ne laisserons pas un Craig Joubert, un Barnes ou une espèce de sergent Peyper, nous repasser la même chanson.

Comme samedi soir, au Stade de France, la musique sera maison, orchestrée par ce French Flair retrouvé et que nos champions ne sont pas près de lâcher.

Amour sacré de notre rugby

Conduis, soutiens nos bras vengeurs !

Jusqu’au sacre suprême chéri

Combats avec tes défenseurs !

Combats avec tes défenseurs !

Sous nos drapeaux que la Victoire

Accoure à tes mâles accents !

Que tes adversaires expirants

Voient ton triomphe et notre gloire !

AUX ARMES OVALIENS !

JOUEZ TOUS LES BALLONS

MARQUONS MARQUONS

QUE LE FRENCH FLAIR ABREUVE NOS ACTIONS !

 

Les autres matches en bref…

Pays de Galles – Italie           21 – 22

Un Capuozzino per favore !

Personne ne l’avait vu venir, cette défaite historique des Gallois, à domicile, face à ces Italiens qu’on avait vus fantomatiques jusque-là.

Personne ne l’avait vu venir, celui-là, l’arrière grenoblois qui va rejoindre Toulouse, la saison prochaine. On comprend mieux pourquoi. Ce Capuozzo est la crème de la crème du rugby italien de demain.

Dernière minute de jeu, les Gallois sont revenus dans un match qui était en train de leur échapper sous les bottes de Garbisi et Padovani. Menés 7-12 à la pause, malgré un essai de Watkin, puis 14-15, à l’heure de jeu, malgré un deuxième essai, signé Lake, les Diables Rouges, qui avaient malmené nos Bleus, la semaine dernière, croient arracher la victoire, à dix minutes du terme, grace au troisième essai conclu par Adams (21-15).

Quand, à la toute dernière minute, un Ange passe.

Dans une relance extraordinaire depuis son camp, le minot de 22 ans échappe à tous les défenseurs locaux, en cadrages débordements époustouflants, pour l’essai du bout du monde qu'il offre à son centre Padovani et que Garbisi transforme sans problème.

Une victoire « fort de café » de la Squadra Azzura en terre galloise !

Irlande – Écosse                    26 – 5

Un bonus pour rien

Le XV du Trèfle a eu beau assurer sans trembler sa victoire bonifiée pour mettre la pression sur nos Bleus, cela n’aura servi à rien quand le destin en décidera autrement, quelques heures plus tard.

Dominant une faible équipe écossaise, mal emmenée par un Kinghorn, suppléant Russel, puni sur le banc pour avoir trop fêté sa victoire contre l’Italie, les coéquipiers de Sexton ont patiemment attendu leurs moments pour inscrire deux essais par mi-temps (Sheehan, Healy, puis Van der Flier, Murray).

Trop maladroits et peu inspirés, les Calédoniens n’ont pu marquer qu’une seule fois, en fin de premier acte, par Schoeman, malgré de belles munitions dont une vendangée par Hogg, encore ! 

Clsst : 1-France, 25* pts (+68) – 2-Irlande, 21 (+105) – 3-Angleterre, 10 (+5) –
4-Écosse, 10 (-29) – 5-Pays de Galles, 7 (-28) – 6-Italie, 4 (-121) 

 (*) L’équipe réalisant le Grand Chelem obtient 3 points supplémentaires pour être certaine de terminer première au classement, au cas elle ne compterait que 5 victoires sans bonus, soit 20 points, alors que le second en cumulerait 22 avec 4 victoires et une défaite bonifiées.

 

La dernière journée des Bleuets en bref….

France U20 – Angleterre                      26 – 22

Une deuxième place et des regrets

À Perpignan, dimanche soir, les Bleuets ont remporté le Crunch qui ne pouvait leur laisser espérer autre chose que d'être derrière les Irlandais, réalisateurs du Grand Chelem un peu plus tôt dans l'après-midi.

Une victoire qui met fin à cinq défaites consécutives contre les Baby roses, pas loin de récidiver après avoir été menés 23 à 8, à dix minutes du terme. Les Français avaient inscrit un essai au début de chaque acte, par le pilier Yemsi, d'abord, en force, puis par Reybier, suite à un jeu au pied inspiré de Barré, tandis que les Anglais n'étaient passés qu'une fois dans l'en-but tricolore.

Seulement les visiteurs allaient revenir dans la partie en marquant deux nouvelles fois en moins de cinq minutes, tandis que que le pack local obtenait une pénalité salvatrice sur une dernière mêlée pour les tenir à bonne distance.

Une quatrième victoire au goût amer d'avoir manqué de rien le Grand Chelem, eux aussi, à cause de ce faux-pas à la maison contre le XV du Trèfle.

 Clsst : 1-Irlande, 27 pts (+145) – 2-France, 20 (+74) – 3-Angleterre, 13 (+21) –
          4-Italie, 13 (-26) – 5-Pays de Galles, 6 (-103) – 6-Écosse, 1 (-111)

  

Les deux matches en retard de la 15ème journée de TOP 14 en deux mots…

Toulon (10) – La Rochelle (7)               41 – 11

Kolbe, enfin !

19-6 à la pause, festival de Kolbe et Luc en seconde période, 4 essais à 1…

Paia’aua, Kolbe x2 et Luc pour le RCT, Buliruarua pour les Maritimes, asphyxiés.

Toulouse (6) – Montpellier (1)             35 – 10

Le retour du champion

8-3 à la pause, festival offensif en seconde période, 5 essais à 1…

Mallia, Médard, Page-Relo, Tauzin et Germain pour le ST, Rodgers pour le MHR, méconnaissable.

(entre parenthèses, le rang du nouveau classement après ce week-end)

Tous les résultats officiels du week-end >> 

  

La semaine prochaine…

Le Tournoi féminin prend le relais…

Quelle pression pour nos Féminines, après ce Grand Chelem au masculin !

Nos Affamées n’ont pas peur des défis, au contraire, et comptent bien faire parler d’elles dans les mêmes proportions et avec le même spectacle. Si !

Au programme* de la 1ère journée du VI Nations, le dimanche 27 mars :

         France – Italie, à 16h, à Grenoble             (France TV)

 

Le TOP 14 se poursuit en parallèle, dans sa dernière ligne droite de la phase régulière.

Au programme* de la 21ème journée, dès le samedi 26 mars :

         Toulon – Clermont, à 15h                    

         Brive – Castres, à 17h                    

         La Rochelle – Racing 92, à 17h

         Montpellier – Biarritz, à 17h       

         Pau – Perpignan, à 17h             

         Stade Français – Bordeaux, à 21h05

Puis dimanche 27 mars :

         Toulouse – Lyon, à 21h05           

 (*) Tous les matches sont retransmis par les chaînes de Canal+

Publicité
Publicité
Commentaires
P
" Fabien Galthié de Cahors " est-il un génie du management ovale ou a-t-il la chance d'avoir sous la main de nombreux joueurs talentueux ?<br /> <br /> Réponse éventuelle dans un an.
Répondre
Publicité