Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
  • Revivez ici les grands moments du rugby à XV... avec les fameuses "Brèves d'Ovalie" d'Antonio ! Retrouvez ici tous les résultats du TOP 14 à la CHAMPIONS CUP... en passant par le Tournoi des VI Nations et la Coupe du monde, bien sûr !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
42 abonnés
Le match de rugby arbitré par Dédé

Jeu 5-3-Double (LOGO-X)
                  C'est quoi ce jeu ?

TOP 7 - Le jeu de pronos du TOP 14 !
Le Café de la Page blanche

Bandeau le café de la page blanche v12

Visiteurs
Depuis la création 44 705
23 mai 2022

Les brèves d'Ovalie - Edition n°479

Suspense à tous les étages !

TOP 14... 25è journée                             Bordeaux – Lyon   42 – 10

Jalibert is back !

Un TOP 14 sens dessus dessous

À deux journées du verdict… y a eu le feu partout à la maison, sur tous les terrains et surtout dans les jambes des joueurs qui voulaient sauver la peau de leur club qui recevait...

pour ne pas descendre, pour finir dans les six ou aux deux premières places.

Biarritz (14) – Clermont (9)        8 – 26

Seul, au rez-de-chaussée, les deux pieds dehors, en route pour la PRO D2, Biarritz a cherché à terminer sur un succès, dans son stade à Aguiléra, en vain, quand son visiteur auvergnat, en vainqueur, ne semblait pas courir après un barrage, tant il n’est même pas sûr de jouer la Champions Cup avec son bonus offensif. Car rien ne dépend des Clermontois désormais pour connaître leur sort, plus proche de rester à leur neuvième place que d’entrer dans les six.

À voir le match, on pourrait se demander si les hommes de Gibbes ne sont pas déjà résignés à partir en vacances, début juin, tant ils ont mis le temps à concrétiser leur domination, avec un premier essai au bout de quarante minutes seulement et les trois autres dans une seconde période toujours aussi poussive. Merci Penaud, auteur d’un doublé, et à Bezy et Behéregaray, les autres marqueurs, quand Tcheishvili sauvait l’honneur pour le BO.

Brive (12) – Toulouse (6)                8 – 26

À l’entresol, Brive avait l’occasion d’assurer son maintien, par une victoire à Amédée-Domenech. Seulement, en face, il y avait le champion en titre qui avait urgemment besoin de points pour assurer sa place dans les six.

Et comme pour le match précédent, les Coujoux se sont contentés de sauver l’honneur en fin de match, par Abadie, quand les Toulousains ont dû batailler âprement pour inscrire deux essais, par Dupont, d’entrée, puis par Meafou, au bout d’une heure d’infériorité numérique (après le carton rouge contre Faumuina), Ramos profitant de l’indiscipline des locaux pour sécuriser la victoire.

Toulouse a son destin en mains, face à Biarritz, à Ernest-Wallon, dans quinze jours, tout comme Brive, s’il parvient à s’imposer à Jean-Bouin. Un maintien loin d’être gagné quand on sait que Perpignan jouera son va-tout à Aimé-Giral face aux Girondins de Jalibert.

Toulon (7) – Pau (10)                     37 – 20

Au premier étage de la bataille pour accéder aux barrages, Toulon poursuit sa folle remontada, en disposant des Palois, qui n’espèrent rien dans ce championnat mais qui s’accrochent toujours au jeu, dans un combat jusqu’au-boutiste pour décrocher ce précieux bonus offensif.

C’est qu’il a fallu composer autrement pour Azéma, avant la finale de Challenge Cup, laissant sur le banc quelques cadres comme Ollivon, Carbonel, Serin et Luc. Mais les titulaires ont su faire le job, Isa, Wainiqolo et Blanc inscrivant les trois premiers essais avant que Carbonel ne s’offre le quatrième pour ses adieux, son dernier à Mayol, quand, à la dernière minute, le doublé de Wainiqolo récupérait le point de bonus perdu. Car Pau aura joué les trouble-fêtes avec deux beaux essais, signés Tuimaba et Hewat.

Toulon peut assurer sa qualification en Champions Cup en remportant le Challenge vendredi prochain, quand il peut surtout rêver de phase finale en s’imposant au Racing, la semaine suivante. Tout ne dépend pas de lui, forcément.

La Rochelle (4) – Stade Français (11)   32 – 13

Sur le même palier que les Toulonnais, et les mêmes contraintes à cause d’une finale européenne, samedi prochain, les Maritimes ont composé avec tout leur effectif pour venir à bout de Parisiens qui ne jouaient plus rien, comme les Palois.

À l’arrivée, même scénario et un bonus offensif à l’arrachée, signé Boudehent, après les essais de Popelin, Retière et Sazy quand les visiteurs, peu accrocheurs, ne marquaient qu’une fois par Glover.

Les Rochelais pourraient jouer un véritable huitième de finale à Lyon, pour la dernière journée qui pourrait les sortir des six. Et ce, une semaine après une finale face au Leinster. Chaud !

Castres (3) – Perpignan (13)                28 – 12

À l’étage supérieur, pour la quête des deux places qualificatives en demie, Castres a poursuivi son travail de sape du jeu adverse, décrochant même le bonus offensif quand Perpignan a voulu croire en ses capacités à faire un coup à Pierre-Fabre pour assurer son maintien.

Mais voilà, les Tarnais sont aguerris en défense et agressifs en attaque, poussant les visiteurs à la faute pour qu’Urdapilleta les punissent quand ce n’est pas un essai de pénalité qui les récompense.

Sale soirée pour les Catalans qui ont perdu d’entrée Jaminet et qui vu son remplaçant, Delguy, leur coûter un essai de pénalité et un carton jaune. Une double peine et une double infériorité numérique puisque Lam était déjà sur le banc pour dix minutes.

Pourtant, jusque-là, il n’y avait que 11-9 pour les locaux, après l’essai de Botitu. Le retour des vestiaires sera forcément à l’avantage du CO qui creusera un peu plus l’écart par leur buteur avant que l’USAP ne rende définitivement l’âme, en fin de partie, après avoir vaillamment résisté, écœuré, avec le troisième essai de Nakosi.

Les Tarnais sont qualifiés pour les phases finales et iront chercher une des deux premières places à Pau, en concurrence avec Montpellier et Bordeaux, sur le même palier.

Bordeaux (2) – Lyon (8)                   42 – 10

Les Bordelais a retrouvé Jalibert et ça s’est vu. Le meneur de jeu local a brillé, inscrivant un doublé, dès le retour des vestiaires, quand le premier acte avait accouché d’un petit 6-3 à la pause. L’équipe du Lou, remaniée et émoussée, s’est effondrée en seconde période, encaissant cinq essais (Meynadier, Petti et Tamefeinua complétant la marque), avant d’obtenir un essai de pénalité sur le fil, pour ne pas partir la queue basse avant sa finale européenne.

Les Lyonnais jouent gros et pourraient tout perdre, en deux semaines, un titre, un barrage et une place en champions cup. Tandis que l’UBB s’est rassurée avant son déplacement à Perpignan où elle compte bien assurer sa qualification en demie.

Montpellier (1) – Racing 92 (5)      22 – 13

Les Héraultais ont assuré l’essentiel grâce à l’indiscipline et la maladresse des Racingmen qui semblaient encore digérer leur élimination de la coupe d’Europe avant la prochaine pour les phases finales.

À noter l’essai magnifique de Bouthier en début de partie, faisant oublier tous ceux vendangés par la suite, les Franciliens en obtenant même un de pénalité en seconde période. Heureusement, le pied de Paillaugue aura fait la différence pour assurer la victoire et la qualification aux phases finales des siens.

Les deux concurrents auront fort à faire, dans quinze jours, le MHR à Clermont et le Racing à domicile face à Toulon pour conserver respectivement leurs places.

(entre parenthèses, le rang du nouveau classement après ce week-end)

Tous les résultats officiels du week-end >> 

 

Les résultats des barrages de PRO D2…

Nevers – Carcassonne           24 – 12         Première demie pour les Bourguignons

Oyonnax – Colomiers            19 – 15         Les Oyomen, abonnés au dernier carré

 

La semaine prochaine…

Marseille accueille les finales européennes !

D’abord, la Challenge Cup*, vendredi 27 mai avec :

         Lyon – Toulon, à 21h         

 

Puis la Champions Cup*, samedi 28 mai avec :

         Leinster – La Rochelle, à 17h45 

 (*) Tous les matches sont retransmis par les chaînes de beIN sports et France TV

 

Enfin, dimanche 29 mai

 

Place aux demi-finales de la PRO D2 avec :

    Mont-de-Marsan – Nevers, à 15h

    Bayonne – Oyonnax, à 17h45

 

Ainsi qu’aux demies du TOP 14 féminin avec :

     Toulouse – Bordeaux, à 15h

     Blagnac – ASM Romagnat, à 15h

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité