Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
  • Revivez ici les grands moments du rugby à XV... avec les fameuses "Brèves d'Ovalie" d'Antonio ! Retrouvez ici tous les résultats du TOP 14 à la CHAMPIONS CUP... en passant par le Tournoi des VI Nations et la Coupe du monde, bien sûr !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
42 abonnés
Le match de rugby arbitré par Dédé

Jeu 5-3-Double (LOGO-X)
                  C'est quoi ce jeu ?

TOP 7 - Le jeu de pronos du TOP 14 !
Le Café de la Page blanche

Bandeau le café de la page blanche v12

Visiteurs
Depuis la création 44 705
26 juin 2022

Les brèves d'Ovalie - Edition n°484

Premier titre en héros, en revanche...

TOP 14... Finale                             Castres – Montpellier        10 – 29

Castres Montpellier 2022

Des Castrais impuissants…

Après deux finales frustrantes perdues, face au Stade Toulousain, en 2011, et ce même Castres Olympique, en 2018, la troisième aura été la bonne pour le Montpellier Hérault Rugby qui a décroché le premier bouclier de son histoire, vendredi soir, au Stade de France.

Une revanche aux allures éclatantes, si on s’en tient au premier quart d’heure d’une démonstration offensive à sens unique des trois-quarts montpelliérains, Rattez, Bouthier et Vincent slalomant dans une défense tarnaise immobile, comme des skieurs entre les piquets d’un Super G, autour d’un bonhomme géant qu’aura été Mercer tout le long de la partie.

En revanche, tout a semblé trop facile, tant les Castrais sont apparus apathiques, absents, loin de leur forme olympique, en demi-finale, lorsqu’ils défendaient comme des morts de faim face aux Toulousains.

Trois essais en six minutes (Vincent, Verhaeghe puis Bouthier), 17-0, Urdapilleta out, puis 20-0 sous le pied de Paillaugue punissant l’indiscipline d’une défense exceptionnellement aux abois, le match était plié, la messe dite, la cabane tombée sur le chien, le graveur du Brennus pouvait démarrer son travail, sans risque, malgré la réduction anecdotique du score par le pied de Dumora, avant la pause (20-3).

Une revanche du CO semblait s’amorcer, au retour des vestiaires, trouvant la porte de l’en-but par trois fois (Dumora, De Benedittis et Chilachava), en vain, pas aidés ou trop maladroits. Rien ne semblait épargner les hommes de Broncan, à l’ouest…

Tout simplement pas invités dans cette finale !

Garbisi puis Pollard parachevaient l’œuvre de leur équipe quand Botitu sauvait l’honneur. 29-10, score final, les hommes de Saint-André offrant à toute une région son premier sacre.

Une belle revanche pour l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, décrié à raison, et revenu dans l’Hérault se refaire la cerise et ce groupe de joueurs, décrié à tort sans âme, qui a démontré, depuis son titre du Challenge Européen, l’an dernier, qu’il était mûr pour cueillir enfin les lauriers d'un long travail. Bravo Monsieur Saint-André !

Une belle revanche aussi et surtout pour les minots devenus grands, comme Paillaugue et Ouedraogo, tournant la page d’un seul club de la plus belle des manières, en héros.

« Montpellier Hérault Rugby 2022 », à jamais gravé sur ce p… de bouclier !

  

La semaine prochaine…

C’est les vacances pour tout le monde… ou presque !

La tournée estivale emmènera néanmoins un groupe d’internationaux au Japon pour deux test-matchs :

  • les samedi 2 et 9 juillet, à 8h du matin.

 

Peut-être, les Brèves d’Ovalie seront là, peut-être pas… En vous souhaitant à tous de bonnes vacances et vous donnant rendez-vous à la rentrée fin août.

Publicité
Publicité
Commentaires
P
Des Castrés castrés on a vu. Un Montpellier Hérault Rugby très, très couillu. Comme si c'était une rencontre entre l'homéopathie et le CBD.<br /> <br /> Une partie pas inoubliable. Bonne vacances Antonio.
Répondre
P
Bravo Tonio, il est vrai que la meilleure équipe 2022 a gagné <br /> <br /> Ça fait plaisir
Répondre
Publicité