Une étoile au Michelin

TOP 14... 4è journée                               Clermont (4) – La Rochelle (3)        22 – 13

Une défense auvergnate impressionnante

Première défaite pour le leader

En clôture de la quatrième journée du championnat de France, dimanche soir, le néo-champion d’Europe s’est heurté à une défense auvergnate héroïque, aussi féroce que tranchante en attaque, lui infligeant sa première défaite de la saison, mais pas la première dans son antre du stade Marcel-Michelin où les Maritimes ont toujours sombré depuis leur montée en TOP 14.

Une victoire des Jaunards qui lance leur saison, après les déceptions à Jean-Bouin et Mayol, ou encore contre Pau où ils ont laissé bien trop de points, alors qu’ils méritaient mieux.

Cette fois, ils ont marqué les esprits de leurs adversaires, avec un état d’esprit exemplaire, notamment en seconde période, alors que les visiteurs étaient revenus à hauteur.

Merci Plisson !

Une belle revanche pour l’ancien ouvreur rochelais, titulaire ce soir, pas en veine sur ses deux premières transformations, mais décisifs en fin de rencontre avec trois pénalités qui scellaient la rencontre et privaient même ses anciens coéquipiers du bonus défensif.

Mais Clermont aura surtout impressionné par sa défense très solide, avec des mecs solidaires et engagés devant leur ligne, repoussant les vagues successives des Maritimes, avec autorité, préservant humblement une maigre avance, après l’essai d’entrée d’Iturria (3è) sur une action de première main où tout le monde a été concerné avant que le capitaine de l’ASM ne franchisse la ligne, incroyablement servi par l’incontournable Penaud après avoir contourné toute la défense adverse.

Un démarrage tonitruant !

Une demi-heure plus tard, alors que les Rochelais venaient de perdre leur ouvreur, Hastoy, parfaitement remplacé par l’homme à tout faire, Leyds, auteur des seuls trois points des siens, les Jaune et Bleu lançaient une nouvelle offensive brillante et efficace, cette fois conclue par Simone, pour son premier essai en France.

Menés 10-3 à la pause, puis 13-3 après une pénalité de Plisson, les Maritimes allaient enfin trouver une faille dans la défense locale, en force, par le puissant Tanga, après plusieurs charges des avants devant la ligne clermontoise.

13 partout, à vingt minutes du terme, un autre match s’engageait dont Plisson donnera le coup d’envoi et le coup de grâce, par trois fois, lui l’ancien rochelais, mis au placard par O’Gara la saison passée, qui avait tant à prouver, sans rancune, mais pas sans ressentiment, on peut le comprendre… Vingt minutes pour son match, sa revanche, son exultation au coup de sifflet final, envoyant le ballon en touche, en direction de qui voudra bien voir qu’il est loin d’être fini.

En tout cas, le regard complice de Gibbes, l’ancien manager rochelais, vers son joueur décisif, en disait long sur la satisfaction de sa prestation.

Est-ce le grand retour d’une équipe à Clermont ?

En tout cas, ce match valait bien une étoile au Michelin. À suivre...

 

Les autres matches en deux mots*

Perpignan (14) – Toulon (7)                  19 – 13       Première victoire

Bayonne (10) – Bordeaux (13)              20 – 15       Dauger imprenable

Castres (8) – Brive (12)                         12 – 6        Sans essai

Lyon (5) – Stade Français (6)               33 – 27      Couillu Couilloux

Montpellier (2) – Pau (11)                     43 – 17     Tout bonus

Toulouse (1) – Racing 92 (9)                37 – 10     Explosif Capuozzo

(entre parenthèses, le rang du nouveau classement après ce week-end)

Tous les résultats officiels du week-end >> 

 (*) Pris tout le week-end dans des salons du livre, je n’ai rien suivi d’autre qu’un bout de Clermont-La Rochelle

 

La dernière journée du IV Nations (ou Rugby Championship) en bref…

Nouvelle-Zélande (1) – Australie (3)       40-14

Afrique du Sud  (2) – Argentine (4)         38-21

Les Pumas en arbitre

Si les All Blacks n’ont pas fait de quartier face aux Wallabies à Auckland, dans cette finale à distance qui les opposait aux Springboks, ces derniers, eux, se devaient de faire beaucoup mieux derrière avec, à minima, le bonus offensif et 39 points d’écart face à des Pumas coriaces, voire pénibles.

Car les Sud-Africains ont globalement dominé le match, sans pour autant réussir à se défaire des Argentins, agressifs et très indisciplinés, revenant, malgré cela, toujours dans la partie, empêchant alors les champions du monde d’avoir les écarts d’essais et de points nécessaires pour être sacrés.

Les Néo-Zélandais sont finalement de nouveau champions, la sixième fois en sept ans, la plus compliquée, sans aucun doute, après un début de compétition catastrophique qui n’augurait rien de bon. Et pourtant !

Le XV de France ferait bien de s’en méfier dans un an, car les All Blacks ne sont pas morts !

 

La semaine prochaine…

Le TOP 14 s’anime enfin, avec de belles affiches !

 

Au programme* de la 5ème journée de TOP 14, le samedi 1er octobre :

         Bordeaux – Stade Français, à 15h

         Brive – Bayonne, à 17h

         Clermont – Lyon, à 17h

         Pau – Toulon, à 17h

         Perpignan – Castres, à 17h

         La Rochelle – Racing 92, à 21h05

Enfin, dimanche 2 octobre :

         Montpellier – Toulouse, à 21h05

 (*) Tous les matches sont retransmis par les chaînes de Canal+

 

Du côté du rugby féminin…  on y est presque !

La coupe du monde en Nouvelle-Zélande démarre le 8 octobre