Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
L E S B R E V E S D O V A L I E . C O M - l'Hebdo du Rugby par Antonio -
  • Revivez ici les grands moments du rugby à XV... avec les fameuses "Brèves d'Ovalie" d'Antonio ! Retrouvez ici tous les résultats du TOP 14 à la CHAMPIONS CUP... en passant par le Tournoi des VI Nations et la Coupe du monde, bien sûr !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
42 abonnés
Le match de rugby arbitré par Dédé

Jeu 5-3-Double (LOGO-X)
                  C'est quoi ce jeu ?

TOP 7 - Le jeu de pronos du TOP 14 !
Le Café de la Page blanche

Bandeau le café de la page blanche v12

Visiteurs
Depuis la création 44 705
27 août 2023

Les brèves d'Ovalie - Edition n°533

Le spectacle peut commencer !

TEST-MATCH (4)...                                        France – Australie      41 – 17

Danty dantesque !

Des Bleus plus sereins que prêts

Dimanche après-midi, l’équipe de France nous a montré qu’elle était prête à faire face à ses lacunes, en mêlée, en touche, en adaptant son jeu à l’adversaire au fil du match, pour le renverser avec panache et brio en seconde période.

Tout n’a pas été rose en première mi-temps, surtout en mêlée fermée, ou Atonio et Gros semblaient à la peine face à leurs vis-à-vis australiens. Heureusement le buteur des Wallabies (Gordon) a été particulièrement maladroit, laissant 7 points en route, quand Ramos, lui, n’en laissera au total que 5 sur 21, permettant à ses coéquipiers de respirer entre deux assauts adverses.

Il faudra la fulgurance de Danty, dès la 7ème minute, pour inscrire le premier essai tricolore et les premiers points, le centre rochelais enfonçant la défense australienne, sur un bon service de Dupont, derrière une bonne déviation en touche de Flament (7-0).

Mais les hommes d’Eddy Jones ont aussitôt répliqué, Nawaqanitawase profitant des largesses défensives sur l’aile de Penaud pour aller à dame (7-5).

La partie s’est poursuivie dans un faux rythme, avec beaucoup de scories et de fautes, de part et d’autre, Ramos passant trois nouvelles pénalités pour mener 16-5 à la pause.

Au retour des vestiaires, les Bleus ont rectifié leur engagement et la mire de leurs attaques, avec une charnière Dupont-Jalibert parfaite aux manettes, l’ouvreur bordelais trouvant le bon intervalle avant de lancer Fickou, stoppé dans les 22 adverses, tandis que le demi de mêlée toulousain ajustait une passe au pied millimétrée vers Penaud pour l’essai en coin imparable (26-5).

Enfin, une action d’envergure… le public exulte !

Seulement, bis repetita… relâchement et réaction des Wallabies qui envoient trop facilement McReight sous les perches (26-12).

Mais les Bleus ont su encore reprendre la partie en main et le cuir pour le botter, cette fois, par Jalibert sur l’autre aile dans les bras de Villière, qui n’a eu plus qu’à finir le travail (31-12).

Avec un banc entrant plus dynamique et mort de faim, les hommes de Galthié ont semblé s’amuser et plus sûrs de leur jeu, à l’image de ce quatrième essai Penaudesque, le néo-Bordelais tapant un par-dessus classique pour se jouer de la défense adverse. Splendide !

Et Jaminet passait la transformation avant de se trouer sur un ballon haut qui ouvrira un boulevard au troisième essai australien (38-17). Mais l’arrière suppléant toulousain aura le dernier mot, dans les dernières secondes, pour passer la barre des quarante points sur une ultime pénalité lointaine.

Qu’on se le dise, ces Bleus sont prêt dans leurs têtes pour ouvrir le bal, le 8 septembre face aux All-Blacks. Souhaitons-leur de s’adapter au plus vite au rythme du jeu néo-zélandais, plutôt contrarié (lire ci-dessous), et de nous offrir un aussi beau spectacle au Stade de France.

Mon petit doigt me dit qu’ils vont encore nous bluffer.

 

Les autres matches internationaux de préparation à la Coupe du monde, en bref…

Nouvelle-Zélande  Afrique du Sud     7-35                La grosse claque !

Angleterre  Fidji                               22-30              La surprise du chef

Écosse  Géorgie                                33-6                Facile !

Italie  Japon                                    42-21              Rassurant 

Espagne  Argentine                          3-62                Normal !

Irlande  Samoa                                17-13              De justesse

Plein d’enseignements

Ces derniers matches internationaux, préparant l’entrée des nations à la prochaine coupe du monde en France, dès le 8 septembre, nous en disent long sur la fébrilité ou la grande forme qui accompagne certains.

L’humiliation des All-Blacks chez eux par les champions du monde en titre n’augure rien de bon pour les Bleus, quand on a vu le potentiel des Néo-Zélandais au mini IV Nations, en juillet, et quand on sait leur capacité à réagir derrière, surtout à 15 contre 15. Souhaitons que le seconde-ligne remplaçant de S. Barret (qui devrait prendre cher sur son carton rouge) soit un peu moins con et brutal sur le pré.

Autres surprises, ce samedi, chez nos voisins européens : la bonne forme des Fidjiens et des Samoans, où l’on retrouve la moitié de notre TOP 14, les premiers ayant défait des Anglais quasi au complet quand les deuxièmes ont mis à l’épreuve une équipe irlandaise remaniée. Certes, sans conséquences et craintes pour le favori du Mondial, mais de quoi laisser espérer des Écossais que l’on a vu solides contre les Français, et là encore face aux non moins solides Géorgiens.

Autre danger à prendre au sérieux pour le XV de France : les Italiens, larges vainqueurs des Nippons, certes bien moins au niveau qu’avant. Mais tout de même ! Une victoire qui a de quoi rebooster les Ritals et y croire dans notre poule.

Vivement le 8 septembre… j’ai hâte !

 

Une coupe du monde mort de rire... avant de suivre nos Bleus morts de faim !

Cliquez sur la photo pour en savoir plus !

 

 

 

 

 

Le roman de rugby de l'été !

 

Nouvelle Édition augmentée...

Cliquez sur la photo pour en savoir plus

 

 

 

 

  

La 2ème journée de TOP 14, en gros…

Stade Français  Oyonnax       28-18

La Rochelle  Lyon                  35-14

Bordeaux  Castres                 25-23

Clermont  Perpignan              38-14

Pau  Racing 92                      19-17

Toulon  Bayonne                   19-14

Toulouse  Montpellier            38-13

Paris fait la course en tête, Perpignan ferme la marche

Après leur succès à Aimé-Giral, la semaine passée, les hommes de Quesada sont péniblement venus à bout des Oyomen qui ne lâchent rien et affichent de claires ambitions de perdurer dans ce championnat. Un peu comme les Catalans, la saison passée.

Sauf que les nouveaux hommes d’Azéma n’y arrivent plus, à nouveau défaits au Michelin, face à des Jaunards qui ont bien compris, cette fois, le message d’Urios. Hausser leur niveau et terminer un match avec la victoire, qui plus est à domicile. C’est chose faite, avec le bonus offensif. Les supporters respirent, enfin.

Avec une victoire sur deux, comme les Clermontois, les autres suivent le leader dans un peloton très dense. Les Rochelais ont maîtrisé les Lyonnais, malgré un mauvais départ, la charnière Iribaren-West succédant à celle de Kerr-Barlow-Reus, afin d’oublier l’absence d’Hastoy, y a pire. Avec Dulin, Leyds, Thomas et Nowell à faire jouer derrière, les Maritimes avaient de quoi se défendre et relancer le jeu. Le champion du monde U20 Jegou en est même allé de son essai sur les quatre marqués. Malheureusement insuffisant pour un point de bonus offensif.

Bordeaux et Toulon ont souffert sans leurs internationaux mais ont réussi à ne laisser qu’un point de bonus défensif à leurs adversaires coriaces, respectivement Castres et Bayonne.

Pau s’est défait du Racing, grâce à son buteur Simmonds, parfait au pied, et une défense courageuse face aux assauts agressifs des Racingmen qui ont grapillé le point de bonus défensif sur le fil grâce à un troisième essai signé Joseph.

Enfin, les Toulousains ont corrigé les Montpelliérains, lançant au passage un message aux autres clubs : le jeu toulousain n'est pas parti dans les bagages des internationaux et sait briller sans eux. Et avec le bonus offensif, s'il vous plaît !

Tous les résultats officiels du week-end >> 

 

La semaine prochaine…

Trois petits tours et puis s’en vont…

Le TOP 14 profitera de la pause des internationaux jusqu’à l’ouverture de la Coupe du monde, le 8 septembre, pour nous offrir une troisième tournée avant de prendre congés derrière, à son tour jusqu’à la fin des festivités, le 28 octobre.

Espérons que les clubs tricolores nous régalerons, à la hauteur de nos Bleus ensuite.

Au programme* de la 3ème journée de TOP 14, dès le samedi 2 septembre :

    Oyonnax – Toulouse, à 15h

    Castres – Bayonne, à 17h

    Stade Français – Montpellier, à 17h

    Pau – Lyon, à 17h

    Racing 92 – Perpignan, à 17h

    Clermont – La Rochelle, à 21h05

Enfin, dimanche 3 septembre :

    Bordeaux – Toulon, à 21h05

 (*) Tous les matches sont retransmis par les chaînes de Canal+

 

_______________________________________

Jeu 5-3-Double (jeu de dés)Vous connaissez ?

Ou comment faire un match de rugby avec juste deux dés ?

Cliquez sur l'image pour en savoir plus...

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité