Bon coup de rame pour l'Aviron Bayonnais !

TOP 14, le match du week-end :   Bayonne – Biarritz      24 – 19

Le derby basque n’aura jamais tant pesé sur les épaules des joueurs et des dirigeants bayonnais. Un faux pas et « bonjourla PRO D2, on arrive ! ».

Mais il fallait justement, il l’a compris le XV de l’Aviron, oser, entreprendre, ne pas trembler et marquer les points pour rester devant au score et dans la course au maintien !

Et ils l’ont fait, ces basques du nord, avec application et sang froid, à l’image d’un buteur Potgieter, impeccable jusqu’à l’heure de jeu et moins bien parla suite. Qu’à cela ne tienne, on fait entrerla doublure Garciaqui claque un drop précieux et assure la victoire des siens.

Pourtant ce sont les biarrots qui ont fait le jeu et qui marquent le seul essai du match par Bolakoro bien lancé par Peyrelongue. L’addition aurait pu être plus sévère en première période si seulement Balshaw n’avait pas lâché ce ballon dans l’en-but au moment d’aplatir en plein envol.

Sinon pas grand-chose à retenir dans ce match à fort enjeu mais faible en jeu, si ce n’est le point de bonus défensif très précieux acquis au BO et qui comptera sans doute à la fin de la phase régulière.

Et puis, Mesdames, mesdemoiselles, avez-vous repéré ce deuxième ligne bayonnais aux airs de Robert Redford, celui qui murmurait à l’oreille de ses piliers et talon ? Il est australien et s’appelle Mark Chisholm ! … Ne le ratez pas la prochaine fois !

Les cartes sont rebattues en queue de peloton, d’autant plus que Bordeaux et Brive ont chuté respectivement à Castres (44-20) et au Racing Métro (40-19) sans prendre le moindre point. Alors que Perpignan n’a pas flanché à domicile face au leader Toulouse (25-10).

A J-3 du dénouement, si ça en est fini pour le LOU, il suffira d’une victoire aux catalans pour assurer leur maintien tandis que pour Biarritz, Brive et Bordeaux, il en faudra certainement deux. Quant à Bayonne, sa survie passera par un sans faute ou deux échecs de ses premiers prédécesseurs. La fin de championnat s’annonce palpitante !

En haut du classement, les deux premières places sont définitivement acquises à Toulouse malgré sa défaite et à Clermont qui a disposé avec maîtrise d’un Stade Français pourtant entreprenant (25-9). Mais le nouveau statut de favori à l’Europe n’a pas fait trembler les jaunards, intraitables en défense et portés par un Broke James infaillible au pied, comme au bon vieux temps.

Clermont revient à hauteur de Toulouse avec 15 points d’avance sur Toulon qui n’aura pas réussi à tenir à distance ses poursuivants, concédant la défaite à Agen sans point (22-13). La bataille fait rage justement, derrière, pour ces fameuses places de barrages à domicile. La belle victoire bonifiée à domicile de Montpellier face au LOU (43-12) permet aux héraultais de conserver leur 4ème place, et de creuser d’un point l’écart avec leurs premiers concurrents que sont le Racing Métro et Castres, victorieux eux aussi à la maison et qui ne lâchent rien, désormais à 3 longueurs de Montpellier et 4 de Toulon. A une victoire de plus, quoi !

A 3 journées de la fin de la phase régulière, seul Agen ne semble pas jouer sa peau pour une qualification à la phase finale ou une descente en PRO D2. A moins d’un miracle ou d’une fatalité.

Par contre pour le Stade Français, sa course poursuite avec le Racing  ou Castres, désormais, prend des allures de sans faute et notamment lors du derby direct au stade de France face à son voisin francilien dans deux journées. En attendant, une défaite de plus que ses deux principaux concurrents pourrait voir le club parisien condamné à ne pas participer à la fête finale.

Quant aux 3ème et 4ème places qualificatives à un barrage à domicile, tout est encore possible jusqu’au bout pour les quatre prétendants que sont Toulon, Montpellier, Castres et le Racing Métro.

A suivre de près donc !

Tous les résultats officiels du week-end >> 

 

Côté pronostics,

The Marvellous Driver et Brennus se placent idéalement aux premières loges du classement grâce aux positionnements des six premiers actuels, avec 4 bien placés sur 6 dont les deux leaders. La Fermière doit se contenter de la troisième place alors que Mr Rougerie et Rokocoko patientent au pied du podium.

Tout va se jouer dans le duel à distance entre Toulouse et Clermont pour la première place, le Racing et ParisBayonne et Biarritz. Autant dire que rien n’est joué comme d’hab’ même si les deux premiers ne vont pas s’user à la tâche, Clermont préparant notamment sa demi finale de HCUP !

Par contre, derrière, pour les pro Agen et pro LOU, je crois que c’est mort ! … désolé, Tbone66 et Veronika !

Le classement du jeu de pronostics du TOP 14 >>

 

La semaine prochaine…

Le TOP XIV continue son règne sur nos centres d'intérêts et s’affine dans la ligne de son classement pour le compte de la 24ème journée de sa phase régulière.

Attention, danger pour le perdant, hormis pour Toulouse, Clermont, Agen et le LOU dont les dés sont définitivement jetés.

Vendredi soir

v   Clermont – Montpellier  (C+ sport, 20h45) : Match de classement, tout sauf vital !

Samedi

v  Toulouse – Brive  (R+, 14h15) : Se rassurer pour le leader, prendre des points pour Brive !

v  Paris – Perpignan  (R+, 14h15) : Victoire obligatoire pour Paris, des points pour Perpignan !

v  LOU – Bayonne  (R+, 14h15) : Victoire obligatoire pour les basques !

v  Bordeaux – Agen  (R+, 14h15) : Victoire obligatoire pour Bordeaux !

v  Biarritz – Racing Métro  (C+, 16h) : Victoire à tout prix des 2 côtés, le big match ! 

v  Toulon – Castres  (C+, 18h) : Victoire des deux côtés pour un barrage à domicile !