Le Mathon nouveau est arrivé !

TOP 14... 2ème journée,           Oyonnax – Clermont         30 – 19

Stade Oyonnax

Vous avez dit Mathon ?

Qui ne connaît pas Daniel et François, père et fils, fournisseurs officiels sur la place de Paris de la meilleure Côte de Brouilly, reine des fêtes du beaujolais ?

Oui mais là, il s’agit d’un petit nouveau… Charles !

Puissant et long en bouche, ce premier cru de chez Mathon, stade flambant neuf, servi tout frais pour accueillir les Jaunards. Du beau jeu les Oyonnaxiens ont offert à leur public qui a pu savourer ces rouges qui tâchent toujours de bien faire depuis leur accession dans l’élite du rugby.

Une robe rouge, sans complexe, une conquête structurée, je continue de lire sur l’étiquette que lui a collé l’Equipe (je n’ai pas vu le match), une sensation de pétillant dans le jeu dont les clermontois ont tenté de se lécher… en vain, avalant même de travers les premières gorgées, menés 20-0 à la mi-temps.

Les vendanges n’ont pas commencé partout en France sauf pour les jaune et bleu qui ont laissé passer trop d’occasions pour espérer revenir. Les clermontois prendront une caisse et ne s'en relèveront pas, bien trop sous le niveau qu'on peut attendre d'eux. Même le bonus défensif leur passera sous le nez, sans réaction.

Belle première victoire du promu donc dans son antre qui n’a pas fini de faire déguster ses visiteurs dont les clermontois ont eu la primeur dans une ambiance festive.

Et tant mieux ! ... A quand le rugby champagne ?

 

En bref…

En bref de chez bref, car je n’ai rien vu ce week-end. Et pour cause, j’étais loin des stades et des canaux plus télévisés de salons et de bars.

Alors je ne vais pas vous la raconter, juste constater avec vous les résultats de cette deuxième journée qui, à la manière de l’école de fans, a offert à chacun (ou presque) sa première victoire dans cette nouvelle édition du TOP 14.

Seul Montpellier fait figure de mauvais élève avec une défaite (après son nul) subit samedi après-midi à Biarritz (12-19). Comme quoi, Clermont ne s’en est pas mal tiré la semaine dernière.

Avec un point de bonus défensif les héraultais minimisent leur rang de bons derniers, à un point de leurs premiers concurrents qui arborent une victoire mais sans point de bonus, comme nos adversaires du jour par exemple, Oyonnax et Clermont.

C’est le cas également de Grenoble lourdement corrigé par le champion de France Castres (6-34), ou encore le Racing-Métro inexistant face à l’armada de Toulon en pleine démonstration de sa force (14-41).

Premières victoires du Stade Français, Brive et surtout de Toulouse, enfin éclatant (dans tous les sens du terme), respectivement victorieux de Perpignan à Aimé Giral (28-27… chapeau les parigots !), de Bordeaux en Corrèze (25-12) et de Bayonne au stade Ernest Wallon (40-3).

A noter 3 bonus offensifs pour Toulon, Toulouse et Castres qui forment logiquement le trio de tête, les varois avec un point de plus, dans un début de championnat où personne n’est parvenu a enquiller deux victoires d’affilée.

De bon augure pour la suite !

Tous les résultats officiels du week-end >>

 

Tournoi des IV nations

Nouvelle-Zélande – Australie            27 – 16

Sans en faire des tonnes, les All Blacks semblent avoir assuré une victoire sans bonus face à des Wallabies nettement inférieurs.

La différence se fera donc face au Sud-africains dans trois semaines !

 

Argentine – Afrique du Sud               17 – 22

Enfin, de la tenue ! …

Les Pumas ont évité l’humiliation. Mieux, ils étaient à deux griffes de signer leur première victoire dans ce tournoi haut de gamme.

Peut-être contre l’Australie qui sait ? …

En attendant, le point de bonus défensif leur offre une belle troisième place. Seulement il faudra aiguiser un peu plus ses griffes pour essayer d’accrocher les champions du monde dans quinze jours.

 

Classement : 1 - Afrique du sud, 2 - Nouvelle-Zélande : 9 pts, 3 – Argentine : 1 pts, 4 - Australie : 0 pts.

 

La semaine prochaine…

Le Four-Nations fait l'impasse quand le TOP 14 ne chôme pas avec de belles affiches.

Dès vendredi 30 août :

  • Stade Français – Biarritz, à 20h50 (c+ sport) : le moment de se placer.

Puis samedi 31 août :

  • Clermont – Toulouse, à 15h (c+) : grande première à Michelin !
  • Montpellier – Brive, 18h30 (r+) : pour une première victoire.
  • Bordeaux – Castres, 18h30 (r+) : encore un défi.
  • Bayonne – Perpignan, 18h30 (r+) : reprendre ses marques.
  • Racing Métro – Oyonnax, 18h30 (r+) : réveil !
  • Grenoble – Toulon, 20h35 (c+ sport) : ça sent le roussi en Isère !