L'UBB au Stade de France !

Comment peut-il en être autrement ?

Finale UBB LOU 2020 (3)_2

Rien ne semblait pouvoir les arrêter !

Et pourtant, un virus s'est immiscé dans leur logiciel de victoires (13 sur 17 rencontres), de domination d'un championnat presque sans partage, avec huit longueurs d’avance sur un LOU pourtant mort de faim et longtemps leader. 

Les Bordelais ont tout simplement époustouflé ce TOP 14 et méritent de défendre leur chance de Brennus, tout comme ces Lyonnais aussi méritants.

Le Coronavirus a peut-être gagné la bataille de la phase régulière, aucun calendrier ne lui étant possible, mais pas la guéguerre d’une issue par la grande porte (du Stade France), désormais entre les mains de généraux de clubs égocentrés sur leurs intérêts et frustrations.

La LNR a organisé des réunions stériles entre ces puissants qui cherchent à tirer profit de la situation coûte que coûte, dans une mauvaise foi proportionnelle à leur mauvaise saison. Pourtant la situation est claire :

Nous ne pourrons pas reprendre avant le mois de juin !

L’EPCR, de son côté, pour ses coupes d’Europe, a déjà annoncé vouloir grappiller trois week-ends à la fin de l’été jusqu’à l’automne pour terminer sa saison 2019-2020.

Tout en rêvant à voix haute de Coupe du monde des Clubs, allo quoi ! (ici la terre, vous me recevez ?)

Les tournées internationales, avec le VI Nations à terminer, devraient aussi souffrir d’un calendrier déjà surchargé et sans doute être annulées, cette année. World Rugby et le Six Nations Rugby n’ont encore rien acté.

Cela laisse une petite fenêtre de tir pour terminer en beauté notre TOP 14 au mois de juillet.

Voici mon plan*, mon Paulo !

(*) Sous réserve d'une fin de confinement validée pour le 31 mai 2020
Ajout après l'allocution du président de la république le 13 avril

Reprenons les entraînements début juin (plutôt dès le 11 mai) pour une préparation physique de remise en forme de trois semaines (2 mois finalement). C’est un minimum ! (c'est parfait !)

A partir du 26 juin (11 juillet), sur la base des classements actuels figés de TOP 14 et PRO D2, nous disputerons en trois week-ends les montées et les descentes entre les deux niveaux de ligue (pas de descente en Fédérale vu que les championnats amateurs ont été annulés).

Les 25-26 juin (11-12 juillet), barrages pour les derniers qualifiés à la Champions Cup :

  • CLERMONT – TOULOUSE, au Marcel-Michelin.
  • LA ROCHELLE – MONTPELLIER, au Marcel-Deflandre.

Pas de phase finale pour eux !

à moins de remplacer cette qualif européenne par des barrages à domicile : RACING 92 - CLERMONT  et  TOULON - LA ROCHELLE

Les 26-27 juin (11-12 juillet), barrages pour déterminer les deux relégables de TOP 14 :

  • BRIVE – PARIS, à Amédée-Domenech de Brive.
  • PAU – AGEN, au Hameau de Pau.

Les 26-27 juin (11-12 juillet)demi-finales de PRO D2 :

  • COLOMIERS – OYONNAX, à Colomiers.
  • PERPIGNAN – GRENOBLE, à Aimé-Giral.

Le 4 juillet (19 juillet), finale de PRO D2.

  • COLOMIERS ou OYONNAX – PERPIGNAN ou GRENOBLE, à Ernest-Wallon, par exemple.

Les 3-4 juillet (17-18 juillet), demi-finales de TOP 14 :

  • BORDEAUX – TOULON, à l’Allianz Riviera de Nice.  (ou Bordeaux-vainqueur de Toulon-La rochelle)
  • LYON – RACING 92, à l’Allianz Riviera de Nice. (ou Lyon-vainqueur de Racing 92-Clermont)

Les 3-4 juillet (18 juillet), finale de la relégation entre les perdants des barrages :

  • BRIVE ou PARIS – PAU ou AGEN, à Chaban-Delmas, par exemple.

(le perdant descend directement, le vainqueur jouera un barrage pour sauver sa peau contre le perdant de la finale de PRO D2, le vendredi 24 juillet, par exemple, mais ça reste FACULTATIF)

***

Pour enfin, le 11 juillet (25 juillet), la finale du TOP 14 au Stade de France.

 ***

* Reprise des championnats de la saison 2020-21 dans la foulée, dès le 24 juillet (8 août) !

afin de libérer quelques week-ends aux matches de rattrapage de l’EPCR ou du VI Nations.

Chaque joueur devra bénéficier d'au moins une semaine de vraies vacances, en juillet-août, selon son utilisation dans le plan précédent et les matches amicaux programmés pour les clubs non concernés.

 

Voilà, mon Paulo,

Les Brèves d’Ovalie ont réglé pour toi ce casse-tête insoluble avec 30 casse-couilles.

De rien, mon ami...

Faut juste demander. Sinon, pour les invitations à la finale, tu me les envoies comme d'hab'  !